Créer un site internet

Banque

La banque est indispensable dans nos vies actuelles.

Son choix est souvent fait de manière affective. Bien souvent les usagers ont choisi la banque de leurs parents, puis de leur conjoint. S'ils prennent le temps d'être de faire le choix eux même, la décision est complexe du fait du nombre important d'établissements. La concurrence est rude, le marketing tient une place considérable pour garder captif les clients et pour en gagner d'autres.

Le système bancaire français a subi une modification structurelle majeure dans le milieu des années 1980.

En effet, "jusqu'au début des années 1980, l'activité financière est largement contrôlée par les pouvoirs publics [...] Dans ce contexte, la concurrence entre les intermédiaires financiers est faible, d'autant que l'activité est concentrée entre un nombre limité d'établissements. [...] Une libéralisation financière radicale a eu lieu avec la suppression de l'encadrement du crédit (1987), la levée du contrôle des changes (1989), et la réduction de la part relative des crédits à taux administrés dès 1985. Par ailleurs, les pouvoirs publics ont procédé à la privatisation des banques et des principales institutions financières à partir de 1986. En 2001, la quasi-totalité des banques étaient revenues au secteur privé." (D.Plihon, 2008; P-C.Hautecoeur, 2011)

Une des conséquences de ces mesures a été la diminution de la rentabilité de l'activité bancaire liée aux prêts immobiliers des particuliers et aux prêts d'investissements des entreprises.

L'enjeu pour les banques sur le marché des particuliers a alors été de capter la fidélité d'un prospect solvable en lui octroyant un prêt avec un taux d'intérêt bien plus intéressant que la concurrence tout en l'obligeant à souscrire une assurance emprunteur, puis à domicilier ses revenus dans l'établissement. Ainsi, ce client devenait rentable grâce aux frais de tenue et de fonctionnement de compte. Peu à peu, les banques ont  incité leurs clients à adhérer à leurs  assurances propres.

L'objectif :  "gagner un max de tunes!!!"       "gagner en rentabilité".

Ainsi, au début des années 1990, Association française de banque (AFB) a organisé un concours auprès des grandes écoles de commerce : le thème de ce concours : comment facturer les chèques bancaires?

Cette mesure n'a jamais pu être mise en place mais on constate que la part d'utilisation de ce moyen de paiement a considérablement diminué depuis cette époque au profit de la carte bancaire ( 53% des paiements scripturaux en 2018 en France). Cette carte est payante et inclue bien souvent des assurances inutiles, voir même méconnues et donc pas activées lors d'un sinistre...

La boucle est bouclée !

Les consommateurs financent leur moyen de paiement,

Les consommateurs peuvent même utiliser ces cartes pour payer à crédit ou en différé...

il me faut absolument cette babiole moche et inutile, j'ai dépensé la totalité de mon salaire mais c'est vrai je peux payer à crédit!! Youpi !        ⇒ achat d'impulsion 

⇒ le résultat financier des banques augmente

⇒ le pouvoir d'achat des consommateurs est impacté

Les entreprises sont taxées sur les achats effectués dans leur établissement grâce à ce moyen de paiement.

Les entreprises louent ou achètent leurs terminaux de paiement 

Les entreprises cotisent pour obtenir le droit d'utiliser ce moyen de paiement

⇒ les entreprises répercutent ces frais sur les produits commercialisés

⇒ le pouvoir d'achat des consommateurs est impacté!

Toutes les banques proposent des packs de services,

Ces offres commerciales sont signées par contrat, mais rare sont les personnes qui prennent le temps :

de se poser les bonnes questions lors de la signature car il s'agit de petites sommes prélevées mensuellement, le conseiller bancaire les présente de manière rapide en insistant sur les avantages.  (Les conseillers bancaires sont des commerciaux bancaires : ils ont des objectifs de vente sur ces produits, leur rémunération, leur carrière dépendent de leur niveau de chiffre d'affaires réalisé, ils l'adaptent à votre situation bien évidemment mais la personne qui paye à terme : c'est vous!)

de prendre le temps au moins une fois par an, de vérifier si ces services vous sont toujours utiles. La plupart des ménages payent des assurances en double voir en triple avec les assurances intégrées dans diverses offres.

de comparer les offres de la concurrence oui! marché hyper concurrentiel petit rappel ;

Pour bien s'y retrouver voici plusieurs articles liés au secteur bancaire: